La pub, une machine à laver le cerveau (Front Populaire)



L’un des principaux vecteurs de l’idéologie dominante constitue aujourd’hui la publicité, qui, sous prétexte de vendre des biens de consommation, véhicule un ensemble de valeurs implicites conformes aux impératifs de l’État profond. Et pour cause : le discours publicitaire se trouve pris en étau entre l’intimidation médiatique de groupes militants généralement ultraprogressistes et les normes de censure imposées par les pouvoirs publics. Le politiquement correct bénéficie par là même d’une arme de propagande redoutable.

Un article à lire dans le numéro 2 de Front Populaire, également accessible en ligne pour les abonnés.
Illustration: Bernard Martinez

Découvrez un extrait ici :

Mon article sur la critique de la propagande publicitaire vient d'être mis en ligne sur le site de Front populaire: "La...

Publiée par Thibault Isabel sur Mardi 15 septembre 2020

Lire aussi :Pourquoi nous devons rebâtir un Front Populaire contre la mondialisation
Voir aussi :Un programme pour reconstruire la France



Pour approfondir la réflexion


Pierre-Joseph Proudhon, l'anarchie sans le désordre, en vente sur L'inactuelle

Fourni par Blogger.